Alcool

alcoolalcool2

Conséquences de l'alcool

alcool3alcool4

Campagne de prévention contre l'alcool chez les jeunes

alcool5alcool6

Les méfaits de l'alcool en Afrique

alcool7alcool8

Stop tabac: Témoignages de personnes malades à cause du tabac

L’ALCOOL, QU’EST CE QUE C’EST ?

CATÉGORIE: Dépresseur

APPELLATION: sangara, bière, takh, soum-soum

L’alcool est un liquide obtenu par la fermentation de certains fruits ou de certaines céréales ou par distillation, c’est-à-dire la séparation de substances liquides, le plus souvent sous l’effet de la chaleur

L’alcool entre dans la composition de diverses boissons : bière, coolers, vin, cidre, apéritifs, digestifs et spiritueux.

L’alcool fait partie de la catégorie des dépresseurs. Ce tyqpe de drogues agit sur le système nerveux central en engourdissant le cerveau et en ralentissant le fonctionnement du corps.

L’alcool affecte les comportements et la coordination des mouvements.

EFFETS DE L'ALCOOL

Une personne qui boit trop vite ou qui boit alors qu’elle est à jeun ressentira les effets de l’alcool plus rapidement.

Environ 1 heure après une première consommation d’alcool, une personne

se sent détendue,
parle un peu plus qu’à l’habitude,
est moins timide,
ressent habituellement du plaisir,
peut devenir plus émotive, plus sentimentale, plus excitée.

LES RISQUES LIÉS A LA CONSOMMATION

un jugement incertain,
des réactions au ralenti,
une vue brouillée,
des problèmes digestifs, nausées ou vomissements,
une perte d’équilibre, difficulté ou incapacité à marcher,
des paroles embrouillées ou incompréhensibles,
une colère ou un sentiment de déprime,
une difficulté ou impossibilité de mettre de l’ordre dans ses idées.

Il n’existe aucun moyen d’empêcher l’alcool de se mêler au sang ni de faire passer rapidement l’effet de l’alcool. Il faut attendre que le corps ait éliminé l’alcool par lui-même.
En moyenne, le corps a besoin d’une heure pour éliminer une consommation standard, soit l’équivalent d’une bière ou d’un verre de vin.
La consommation d’alcool peut nuire au développement physique et mental des jeunes. Les adolescents peuvent devenir dépendants à l’alcool plus rapidement que les adultes parce que leur structure de personnalité est en plein développement. Les jeunes devraient donc retarder le plus possible leur première consommation d’alcool. S’ils décident de boire, ils devraient en parler avec leurs parents et boire en petite quantité.

DÉPENDANCE

La dépendance physique à l’alcool provoque un besoin physiologique créé par l’accoutumance du corps à l’action de l’alcool, engendrant une difficulté de s’en passer et provoquant, en état de manque, des réactions physiques plus ou moins fortes comme :

  • de l’anxiété, de la panique, de l’irritabilité
  • de l’agitation
  • du délire
  • des nausées, des vomissements
  • des convulsions (raideur du corps et contractions saccadées et involontaires des muscles)
  • de l’insomnie
  • de la transpiration excessive
  • des tremblements;
  • des hallucinations
  • de la confusion
  • Hôpitaux psychiatriques

    Centre Hospitalier National Psychiatrique de Thiaroye
    Km 18, Route de Rufisque, Thiaroye Tél. : (221) 33 879
    80 80 – 33 834 01 58 – 33 879 60 66

    Centre de Santé Mentale Dalal Xel de Thiès
    Km 2 route de Saint Louis Thiès BP 35 Thiès SENEGAL Tél. 00221 33 954 41 48 / 00221 33 951 61 69 / 00221 77 502 79 20 E­mail: dalalxelthiesjg@gmail.com

    Service de psychiatrie et de psychopathologie médicale
    CHNU de Fann

    Centre de Santé Mentale Dalal Xel de Fatick
    Route Nationale No 1 BP 24 Fatick SENEGAL Tél. 00221 33 949 21 57 / 00221 77 550 49 43E­mail: dalalxelthiesjg@gmail.com )

    Hôpital Militaire de Ouakam, Service de psychiatrie
    km 8, avenue Cheikh Anta DIOP route des Almadies Ouakam Dakar Téléphone : +221 – 33 820 54 14 ,Fax : +221 – 33 860 18 33, Email: hmo-sn@hmo-sn.com, Site Web: www.hmo-sn.com

    Hôpital Principal de Dakar, Service de psychiatrie
    route de la corniche est dakar, téléphone 33 839 50 50

    Hôpital Régional de Saint-Louis, Service de psychiatrie
    Boulevard Abdoulaye Mar Diop, SAINT-LOUIS, Saint-Louis téléphone 33 938 24 00

    Centre Psychiatrique Djinkoré de Tambacounda

    Hôpital Militaire de Ouakam, Programme de Soutien Psychologique des Armées (PSPA)

    Centre Psychiatrique Emile BADIANE de Ziguinchor

    Les acteurs

    Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur

    Ministère de l’Agriculture ;

    Ministère de la Justice ;

    Ministère des Forces armées ;

    Ministère de l’Économie, des Finances et du Plan ;

    Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature ;

    Ministère de la Santé et de l’Action sociale ;

    Ministère de l’Éducation nationale ;

    Ministère de la Modernisation de l’État ;

    Ministère de la Culture ;

    Ministère de la Communication ;

    Ministère du Travail et de l’Emploi ;

    Ministère de l’Équipement et des Transports terrestres ;

    Ministère de la Jeunesse et des Sports ;

    Ministère de la Pêche et des Transports maritimes ;

    Ministère du Tourisme et des Transports aériens ;

    Ministère délégué auprès du Premier Ministre chargé de l’Intégration économique africaine ;

    Six représentants des ONG consacrant leurs activités à la lutte contre les drogues.